LOADING

Type to search

 coccinelle asiatique

Jardin

 coccinelle asiatique

Share

Originaire de la Chine, la coccinelle asiatique est une espèce de coccinelle qui se nourrit de pucerons. Son histoire remonte vers la fin des années 1980. Encore appelée coccinelle arlequin, elle a été introduite en Europe pour la lutte contre les pucerons. Si elle était autrefois reconnue comme un agent de contrôle biologique, aujourd’hui elle représente en quelque sorte, une menace. Dans les habitations comme dans les espaces agricoles, elle est considérée comme nocive. Dans cet article, nous vous présentons la coccinelle asiatique ainsi que les moyens pour vous en débarrasser.

Comment reconnaître une coccinelle asiatique ?

Il existe une variété de coccinelles. Il n’est pas facile de reconnaître une coccinelle asiatique au premier coup d’œil. La couleur, le nombre de points et les taches ne sont pas suffisants pour distinguer cette espèce particulière. Sa couleur varie entre le noir, l’orange, le jaune et le rouge.

En effet, pour reconnaître une coccinelle asiatique, nous pouvons nous baser sur sa taille. Bien qu’elle soit un peu variable, on y arrive avec habileté. Contrairement aux autres espèces de coccinelles, la coccinelle asiatique est de grande taille. C’est une espèce qui consomme beaucoup. Sa taille se situe entre 5 et 8 mm, pendant que les coccinelles endogènes font au maximum 5 mm. Elle possède également un bourrelet transversal au bout des élytres.

Les élytres sont les ailes extérieures qui recouvrent et protègent les ailes postérieures. De même, une coccinelle asiatique peut se reconnaître par quatre motifs situés sur son pronotum à savoir :

  • une tache centrale avec 4 autres taches formant un demi-cercle autour de la première (une patte de chat) sur un fond clair
  • une tache en forme de “M” sur un fond clair
  • deux bandes larges et claires sur un fond noir
  • un trapèze plein.

Par ailleurs, la coccinelle asiatique est très facile à distinguer quand elle est à l’état de larve. Couverte d’épines souples, la larve de cette coccinelle est d’une couleur noir bleuâtre avec des taches orange. Elle est aussi ornée de deux bandes dorsales parallèles de couleur orange.

La coccinelle asiatique est-elle dangereuse ?

Partie d’un but de protection, la prolifération de la coccinelle asiatique est devenue un danger imminent. Certes, elles ne sont pas venimeuses et ne piquent pas, mais elles représentent de vrais dangers. Cela s’explique sur deux aspects.

  • Les menaces environnementales

Les coccinelles asiatiques représentent un danger pour l’équilibre des écosystèmes. Ce sont des espèces invasives mais aussi prédatrices pour les espèces indigènes. Nous comptons aujourd’hui sept coccinelles locales en déclin, sur huit. Les coccinelles asiatiques sont responsables d’une rude compétition en matière de nourriture et d’espace. Elles sont des prédatrices intraguildes. Elles mettent en péril la biodiversité.

  • Les menaces humaines

La prolifération des coccinelles asiatiques est plus constatée pendant l’hiver. Elles ne sont nocives que quand elles s’introduisent dans les habitations. Durant cette saison, elles pénètrent massivement les maisons par les murs ainsi que les arbres, à la recherche de refuge pour hiberner.

Leur infiltration crée alors une gêne considérable, que ce soit sur les vêtements, les appareils électriques et même les assiettes. Elles sont responsables de souillures sur les murs, ainsi que de taches de sang à l’odeur nauséabonde. Chez les personnes sensibles, les coccinelles asiatiques sont susceptibles de causer des allergies. Elles représentent un véritable fléau dans les habitations.

Comment se débarrasser des coccinelles asiatiques ?

Remédier à l’intrusion des coccinelles asiatiques est très simple. Cela consiste seulement en un nombre de précautions à prendre. Vous pouvez vous débarrasser de ces coccinelles par vous-même ou par le biais d’un spécialiste. Pour le faire vous-même, il vous suffira :

  • d'installer des moustiquaires fines et des grillages sur les portes, les fenêtres et toute autre ouverture
  • d'installer des coupe-froid dans votre concession afin de renvoyer ces parasites à l’extérieur
  • de passer l’aspirateur au niveau des niches de coccinelles
  • de calfeutrer toutes les ouvertures, fissures et crevasses
  • de fermer toutes les ouvertures sur les toits et les murs et autres.

Un mélange de camphre et de menthe est également efficace pour éloigner les coccinelles. Il n’est pas conseillé de tuer les coccinelles asiatiques. Ces mesures vous permettent alors de les tenir loin de votre habitation. Les pesticides sont strictement interdits. Il est préférable de faire recours à un spécialiste exterminateur.

En somme, l’utilisation des coccinelles asiatiques comme une arme biologique a été un processus mal contrôlé. Ce défaut a favorisé la prolifération de ces espèces qui constituent aujourd'hui de véritables menaces pour les autres espèces indigènes. Elles anéantissent la biodiversité et l’équilibre de l’écosystème. Elles affectent aussi les hommes par leur intrusion dans les habitations pendant l’hiver. Cependant, il existe de nombreuses solutions pour prévenir l’intrusion des coccinelles asiatiques et vous en débarrasser. Malgré tout, elles restent des êtres vivants à préserver.

Previous Article
Next Article

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *